fbpx

C’étaient 2155 les spectateurs du parcours artistique et culturel ANDIAMO!, qu’à partir du 8 jusqu’au 28 juillet a proposé sur les versants alpins franco-italiens un riche programme de spectacles et performances, le long d’un itinéraire qui relie les centres urbains de Turin et
Chambéry.
Athlètes et artistes ont partagé en public leurs connaissances et compétences, tout en créant de nouvelles productions artistiques, réalisées spécifiquement pour CORPO LINKS CLUSTER, projet transfontalier soutenu par le Programme de Coopération PC INTERREG V A – Italie-France (ALCOTRA 2014-2020), qui voit comme chef de file l’Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie, et comme partenaires le Teatro Stabile di Torino – Teatro Nazionale / Torinodanza festival, l’Association Dislivelli de Turin et l’Université Savoie Mont Blanc (USMB).
Corpo Links Cluster travaille depuis 2017 à la construction d’une nouvelle façon de valoriser le territoire de montagne à travers l’innovation culturelle et la création de liens entre Italie et France en passant par les vallées du Mont Cenis.
Dans le cadre de la programmation artistique et culturelle de ANDIAMO!, organisée par les deux importants centres de production artistique Espace Malraux de Chambéry et Teatro Stabile di Torino ‐ Teatro Nazionale, des chercheurs de l’USMB ont proposé, sur un échantillon de 280 personnes (199 spectateurs en France et 81 en Italie), un questionnaire afin d’examiner la typologie de spectateurs, le rapport entre ceux-ci et le parcours ANDIAMO!, et comprendre leur lien avec le territoire. Le 47,5% a décidé de participer attiré par l’artiste ou le spectacle, le 19% parce qu’en voyage avec un groupe ou avec la famille. Le 44% a eu connaissance du rendez-vous
par le bouche-à-oreille, le 35,7% grâce aux affiches et aux dépliants. Parmi les touristes (environ la moitié de l’échantillon) le 52% a entendu parler du spectacle par hasard sur place, parmi les habitants le 63% à travers les réseaux sociaux, le 60% à travers les médias et le 59% par le bouche-à-oreille. Le 82,9% a apprecié notamment la proposition artistique, le 47,5% le décor et le 37,9% la découverte d’un endroit atypique. L’opinion des spectateurs faisant partie de l’échantillon sur la perfomance à laquelle ont assisté concerne en général l’originalité, l’esthétique et l’attrait de ce qu’ils ont vu. L’expérience a été agréable pour la plupart. Les spectacles sur le versant italien étaient concentrés davantage sur la redécouverte du territoire, par rapport aux spectacles français. Les spectateurs italiens ont plutôt séjourné dans les résidences secondaires, tandis qu’en France ont séjourné dans les hôtels. Les questionnaires ont mis en évidence que ¾ de l’échantillon préfèrent les activités sportives et ¼ les activités culturelles.