fbpx

Un programme riche de spectacles sous la direction de Anna Cremonini et realisés par Teatro Stabile de Turin-Teatro Nazionale, qui auront lieu à partir du 11 septembre jusqu’au 26 octobre 2019 (téléchargez le programme en pdf https://bit.ly/2Vl96gb).

Cette année aussi, le programme du festival s’enrichit de la collaboration au projet “Corpo Links Cluster”, soutenu par le Programme de Coopération PC INTERREG V A – Italie-France (ALCOTRA 2014-2020), avec Vertigine#2, une initiative impliquant l’Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry (chef de file), Teatro Stabile de Turin – Teatro Nazionale/Torinodanza festival, Associazione Dislivelli de Turin et Université Savoie Mont Blanc, pour mettre la montagne au centre du projet artistique.

À partir de l’été, Piergiorgio Milano va presenter une performance site-specific, le 26 juillet, sur la falaise de Avigliana pour élaborer le geste de l’escalade, en passant par des workshops et des résidences sur le territoire; en même temps, Marco Chenevier dirigera un laboratoire à Sestrières impliquant de jeunes skieurs, avec une performance finale le 27 juillet; Silvia Gribaudi engagera l’entière communauté entre le Val Chisone et la Vallée Germanasca pour présenter une première trace de création à Prali le 28 juillet.

En septembre au Musée National de la Montagne au Monte dei Cappuccini, à Turin, seront présentées deux performances site specific, toujours nées sous le signe du projet “Corpo Links Cluster”: “Orografia” (14 et 15 septembre), crée l’année passé par Michele Di Stefano et Lorenzo Bianchi Hoesch à Bardonnèche, entre les sommets environnants la Baita de Chesal à Melezet, qui descendra à Turin pour souligner l’orographie des montagnes qui entourent la ville; “Purgatorio, ovvero aspettando paradiso” (15 septembre), création de Marco Chenevier qui va débuter en première nationale. À l’occasion de ces rendez-vous, l’alpiniste valdôtain Hervé Barmasse, protagoniste d’exploits partout dans le monde, va converser avec les chorégraphes Michele Di Stefano et Marco Chenevier à propos d’ascension, montagne, performance (15 septembre).

Piergiorgio Milano et Silvia Gribaudi descendront enfin à Turin, en automne, pour présenter leur travail dans le cadre du Festival: Piergiorgio Milano avec White Out, nouveau spectacle en scène pour la première fois (18 et 19 octobre) et Silvia Gribaudi avec Mon Jour! Primo studio (21 septembre, voir le programme de Vertigine#2 https://bit.ly/2VjAHP9).

La directrice Anna Cremonini, en présentant le riche programme Torinodanza 2019, a dit: «dans une société globalisée les thèmes les plus urgents se rassemblent et ont la tendance à converger dans une lecture complexe de notre actualité. Le projet qui anime le festival opère dans ce tissu qui constitue le point le plus avancé de la recherche, avec un regard particulier sur la generation des post-maîtres, des artistes qui écrivent aujourd’hui l’histoire vive de cette discipline ne connaissant pas, par statut et par vocation, de frontières, en parlant la langue universelle de l’âme et du corps. Même si l’on veut indiquer une nationalité d’origine, nos artistes sont les citoyens d’un monde ouvert, transnational, multiethnique et pluridisciplinaire. Aussi l’Italie qui danse, elle parle une langue universelle capable de charmer chaque jour de nouveaux publics, sur lesquels Torinodanza parie et dans lesquels investe pour soutenir leur diffusion bien méritée».

 

Info: www.corpolinkscluster.eu; www.torinodanzafestival.it