CORPO LINKS CLUSTER EST UN PROJET DE RECHERCHE ET D’INNOVATION EN MATIÈRE D’OFFRE CULTURELLE ET D’É LARGISSEMENT DU PUBLIC SUR LE TERRITOIRE DE MONTAGNE, QUI RELIE LES VILLES DE TURIN ET DE CHAMBÉRY.

CORPO LINKS CLUSTER, projet porté par l’Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie en tant que chef de file, le Teatro Stabile di Torino – Teatro Nazionale / Torinodanza festival, l’Associazione Dislivelli et l’Université Savoie Mont Blanc, a été agréé et recevra donc des financements du programme européen INTERREG – V – a Italie – France ALCOTRA 2014-2020. Le projet s’inscrit dans l’Axe I de ce programme : « Innovation appliquée », ici en matière d’offre culturelle, au service de l’attractivité d’un territoire. Il bénéficie d’un budget global de 1.934.455,38 €.

CORPO LINKS CLUSTER propose un mode nouveau de coopération transfrontalière entre des centres de production artistique, des opérateurs touristiques, des partenaires économiques et des chercheurs de l’enseignement supérieur. Réunis au sein d’un cluster, les partenaires travaillent sur une identité culturelle forte reliant les habitants du territoire ALCOTRA: la pratique de la montagne.
Dressant le constat que celle-ci est aujourd’hui presqu’exclusivement envisagée sous le prisme sportif, ils organisent la rencontre de sportifs et d’artistes pratiquant des disciplines qui mettent le corps en jeu (danse, cirque…).
Devant une audience qui se veut large, sportifs et artistes partagent des savoirs, expérimentent et réalisent des productions artistiques inspirées d’une culture commune à ceux qui fréquentent la montagne, résidents et touristes.
L’ensemble des réalisations se déroule sur un itinéraire qui relie les villes de Chambéry et Turin en passant par le col du Mont-Cenis, dans des lieux dédiés ou non à la diffusion culturelle, en intérieur et en extérieur: salles de spectacles, refuges de montagne, pistes de ski, lieux de patrimoine ou paysages remarquables.
Une priorité est donnée aux actions concernant le public jeune, avec notamment une forte implication des étudiants, ainsi qu’aux propositions susceptibles d’impliquer les dirigeants et salariés des entreprises.
Deux acteurs de renom dans le domaine du spectacle vivant, l’un à Chambéry, l’autre à Turin, conduisent la réalisation des productions. La recherche est suivie et encadrée par une université française et une association italienne de développement culturel en milieu montagnard. Un réseau de petites et moyennes entreprises françaises, ainsi qu’une grande banque italienne pratiquant le mécénat culturel sont associés à l’expérience dès le départ de son élaboration pour garantir l’adéquation des productions avec la réalité économique et les besoins du territoire.