Nom, prénom: Torretta, Anna
Pays: Italie
Discipline principale: Alpinisme

BIOGRAPHIE
Née à Turin en 1971, avec la passion des montagnes, elle obtient son diplôme d’architecte en 1998 à l’Ecole Polytechnique de Turin avec une thèse en Design Industriel, sous le titre « Bivouac fixe à 3500m ». Elle vit en Autriche à Innsbruck entre 1998 et 2003 et à Courmayeur depuis 2004.

Multi championne d' »Escalade sur glace », Vice-Championne du Monde 2006 de cette spécialité, lauréate à Cogne en 2007, finale de la Coupe d’Italie. De 2001 à 2008, elle participe à la « Coupe du Monde d’Escalade sur glace, où elle s’est toujours classée parmi les 5 meilleures athlètes. Pendant de nombreuses années, elle a été incontestablement la meilleure athlète italienne.

Alpiniste d’ascensions extrêmes sur glace, mixte, artificielle, expéditions et en solitaire… depuis la paroi Nord des Grandes Jorasses par MacIntyre-Colton, 1200 mètres de glace, au Capitan dans le Yosemite, Californie, en solitaire sur Zodiac pendant 6 jours. Le sommet de l’Ama Dablam 6852m, atteint sans le soutien des sherpas et des camarades, en solitaire.

Elle a escaladé les voies mixtes modernes les plus difficiles du monde, avec des records féminins et absolus, Vertical Limits en Suisse, et Musaschi au Canada, classées M12, et l’Empire Strike Back, M11 à Cogne.
Depuis 2008, elle se consacre aux voyages d’exploration des montagnes du monde, à la recherche des cascades de glace dans les endroits les plus retirés de la terre, à la recherche des régions les plus isolées, à la recherche de la « montagne qui n’existe pas ». Elle a escaladé avec piolets en Norvège, Islande, Slovénie, Roumanie, Tibet, Népal, Afghanistan, Chili, Patagonie Argentine, Canada, USA, Russie, Corée du Sud, Turquie et bien sûr France, Suisse et Autriche.
Guide de haute montagne depuis 2000, elle a fondé « Avventura Donna », la première école d’alpinisme féminine à Innsbruck en 2001, et a co-fondé « La Traccia », le premier centre de formation d’alpinisme à Turin en 2003.
Depuis 2005 elle habite à Courmayeur où elle vit et travaille pour la “Società Guide di Courmayeur”, première et unique femme.
En tant qu’architecte et designer, elle collabore en phase de projet avec des fabricants d’équipement d’alpinisme. Elle a dessiné de très nombreux et murs d’escalade et espaces de jeux en Allemagne, en Autriche, en Angleterre et en Ecosse.
En 2017, elle a publié « La montagna che non c’è » (La montagne qui n’existe pas), publié par Piemme.

PROJETS PROPOSÉS
Participation à deux rencontres publiques artiste-sportif avec le chorégraphe Piergiorgio Milano dans le cadre de VERTIGINE/Torinodanza festival en juillet et octobre 2019.